L'exposition Regards sur la biodiversité organisée par la Ville de Paris au Parc de Bagatelle, a ouvert ses portes le 29 mai 2010. Ce cheminement artistique inspiré par les rapports complexes entre l'homme et la nature intègre une partie de l'exposition "Naturel Brut", le parcours Art et Biodiversité du WWF.

Du Jardin de Bagatelle au Parc des Buttes-Chaumont, en faisant quelques détours par la place de Bourse, le quartier du Marais et d'autres sites à découvrir dès septembre, des oeuvres inédites proposeront aux passants d'appréhender autrement le sujet de la biodiversité, entre éthique, poésie, humour critique et engagement. Les installations au parc des Buttes Chaumont ont été inaugurées le 3 juillet 2010. A découvrir jusqu’au 31 octobre 2010, de 9h à 22h.


Olivier Leroi, Un drapeau pour l’Antarctique   

L'Antarctique n'a pas de drapeau officiel. Olivier Leroi en a donc imaginé un, aux couleurs du manchot empereur, espèce emblématique de ce désert de glace. Les chercheurs du monde entier travaillant sur la problématique de la fonte des glaces en antarctique sont ainsi rassemblés sous cette bannière, vecteur d'une communauté de pensée.

« D'ici la fin du siècle, en raison des changements climatiques, 150 millions d'humains et de nombreuses espèces pourraient être contraints de fuir les régions où ils vivent. Le statut de "statut environnemental" est en passe d'être créé par les Nations Unies. »


Olivier Leroi, Un drapeau pour l’Antarctique, Parc des Buttes Chaumont, 2010. Photographie WWF

Olivier Leroi, Un drapeau pour l’Antarctique, Parc des Buttes Chaumont, 2010. Photographie WWF


Pauline BastardLieu, Beau comme un fond d'écran


Beau comme un fond d'écran est un panneau qui surgit dans le paysage, tel une bannière publicitaire. Il apparaît en bas à droite des plus belles vues des Buttes Chaumont, détournant le regard du promeneur au moment où il pourrait tomber en pleine contemplation.

« Les forêts restent à ce jour les paysages les plus remarquables et les plus inspirants. Maillons essentiels de la chaîne de la vie, les forêts jouent un rôle crucial dans le cycle de l'eau et la régulation des climats. »


Pauline BastardLieu, Beau comme un fond d'écran, Parc des Buttes Chaumont, 2010. Photographie Marika Prévosto

Pauline BastardLieu, Beau comme un fond d'écran, Parc des Buttes Chaumont, 2010. Photo Marika Prévosto


Art Orienté Objet (Marion Laval-Jantet & Benoît Mangin), La machine à prévenir les oiseaux que le vent se lève

Cette œuvre a été imaginée au moment de la tempête de 1999 où de nombreux oiseaux sont morts assommés. Orgue de barbarie dont les flûtes ont été remplacées par des appeaux d’oiseaux, voilà un ensemble orchestral à plumes qui siffle avec entrain des airs connus des hommes.


« Si 75 000 hectares de forêt ont été ravagés par la tempête qui s’est abattue sur la France en décembre 1999, ce sont 200 000 hectares qui disparaissent chaque semaine, soit l’équivalent d’un terrain de foot toutes les deux secondes, en raison de l’activité humaine. »


Huguet Rodolphe, Goulu


Le panier, réceptacle des récoltes, symbolise la fertilité de la terre et la profusion des ressources. Pourtant, cette corne d’abondance est en réalité une réplique exacte des goulottes à gravats que l’on voit pendre aux fenêtres des bâtiments en travaux pour l’évacuation des déchets. Mise en perspective de l’issue tragique des ressources naturelles gaspillées à l’heure de la surconsommation.

« 99 % des ressources prélevées dans la nature deviennent des déchets en moins de 42 jours. »


Mu et Rodolphe Alexis, Sound Delta Wild


Sound Delta Wild, dispositif d’écoute "en réalité augmentée" disponible sur Iphone, inaugure une cartographie sonore inédite de la biodiversité animale dans la ville. Il rend perceptible la présence des nombreuses espèces sauvages qui peuplent la métropole à notre insu.

« La biodiversité, dite invisible, remplit des fonctions essentielles en termes de soutien et de régulation de nos écosystèmes. Les vers de terre jouent par exemple, un rôle capital en tant qu’agents fertilisant naturels des sols. »


Huguet Rodolphe, Goulu, Parc des Buttes Chaumont, 2010. Photographie Marika Prévosto

Huguet Rodolphe, Goulu, Parc des Buttes Chaumont, 2010. Photo Marika Prévosto


Aurélie Slonina, Fistulina Hepatica


Ce champignon géant s'impose comme une excroissance sur cette falaise, comme une sorte de tumeur sur le bâti. Il exprime à la fois l'émergence de la nature en milieu urbain, dans son aspect le plus sauvage et incontrôlable, et le caractère factice, génétiquement modifié, d'une nature démesurée, en pleine mutation.


Aurélie Slonina, Fistulina Hepatica, Parc des Buttes Chaumont, 2010. Photos Marika Prévosto


« L’introduction d’organismes génétiquement modifiés (OGM) peut entraver la faculté d’adaptation des espèces et perturber les relations entre elles, modifiant l’équilibre naturel des écosystèmes. »


Julien Vantal, Abeilles


Les abeilles démesurées de Julien Vantal s'imposent, se rendent visibles, incontournables. Leur air mutin n'atténue pas le signal d'alerte qu'elles veulent nous transmettre : aujourd'hui, du fait des activités de l'homme, les abeilles disparaissent à un rythme effréné.

« Près de 40% de notre alimentation (fruits, légumes, oléagineux, etc.) dépend de l'action pollinisatrice des abeilles. Or, la population d'abeilles est aujourd'hui gravement menacée, notamment par la mauvaise utilisation de certains pesticides hyper-toxiques. »


Julien Vantal, Abeilles, Parc des Buttes Chaumont, 2010. Photographie WWF

Julien Vantal, Abeilles, Parc des Buttes Chaumont, 2010. Photographie WWF


© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2010. Tous droits réservés

Regards sur la biodiversité, Parc des Buttes Chaumont, Paris

Archives expositions collectives 2ème semestre 2010

 Regards sur la biodiversité
  Parc des Buttes Chaumont, Paris 19ème - 03.07 - 31.10.2010

Art Orienté Objet (Marion Laval-Jantet & Benoît Mangin), La machine à prévenir les oiseaux que le vent se lève Art Orienté Objet (Marion Laval-Jantet & Benoît Mangin), La machine à prévenir les oiseaux que le vent se lève Aurélie Slonina, Fistulina Hepatica, Parc des Buttes Chaumont, 2010. Photos Marika Prévosto Aurélie Slonina, Fistulina Hepatica, Parc des Buttes Chaumont, 2010. Photos Marika Prévosto