Communiqué de presse


Avec des oeuvres de Martine Abaléa, AES, Art & Language, Berdaguer & Péjus, Elizabeth Creseveur, Marc Desgrandchamps, Daniel Dezeuze, Jan Dibbets, Bertrand Lamarche, Bernd Lohaus, Vincent Mauger, Joachim Mogarra, René Sultra/ Maria Barthélémy choisies dans les collections du Frac Midi-Pyrénées - Les Abattoirs et de l’Artothèque départementale - Conseil général du Lot.


L’architecture et le paysage composent l’environnement quotidien et contribuent au bien-être des individus et des collectivités. À un moment où les problématiques d’aménagement du territoire et de climat pèsent sur le devenir du monde, aborder le paysage et l’architecture par le regard des artistes met d’emblée à distance le seul aspect fonctionnel de ces deux entités.  


Plus que l’usage de l’espace, il est ici question du sens poétique et utopique propre à ces supports de l’imaginaire que sont le dehors et le dedans, la nature et le construit, le territoire et l’habitat. Autant de dialectiques à combiner pour que l’appréhension des espaces habités soit appréciée dans une continuité des possibles plutôt que par des ruptures successives, pour que la relation dynamique de l’être au lieu soit privilégiée, pour que l’architecture soit perçue comme une projection, un projet d’espace où vivre une aventure du corps et de l’esprit. Lieux d'être se visite comme une promenade articulée aux visions des artistes.


Martine Abaléa, AES et Joachim Mogarra, tous sur un mode narratif différent, décalent le rapport entre l’image et sa légende pour introduire doute, humour et phantasmes…


Art & Language explore les codes de lecture de l’espace et pointe la limite de l’objectivité en matière de perception du réel. Berdaguer & Péjus, adjoignent des expériences sensorielles, des outils psychanalytiques ou des recherches en génétique pour interroger les habitudes et les présupposés en architecture. Elizabeth Creseveur témoigne de l’expérience du corps dans l’architecture. René Sultra/ Maria Barthélémy référent au processus architectural pour l’ensemble de leurs recherches sur et avec l’image photographique. Chacun des deux tableaux de Marc Desgrandchamps, réalisés à plus de dix ans d’intervalle, présente un élément emblématique de l’intérêt de l’artiste pour les paysages habités, qui font l’essentiel de sa peinture.


Daniel Dezeuze ou Jan Dibbets opèrent des re-lectures décalées du paysage. Bertrand Lamarche propose une expérience singulière du concept d’horizontalité et de déambulation dans un paysage fictionnel. Bernd Lohaus tente de traduire les rapports de tensions ou d’analogies propres à la construction, en assemblant au sol des poutres massives. Vincent Mauger utilise aussi des matériaux de construction (parpaings, briques, agglomérés…) pour ses sculptures monumentales. Les dessins informatiques présentés ici, témoignent de visions mentales d’espaces purement virtuels.



© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2010. Tous droits réservés

Lieux d'être à l'église des Cordeliers

Développer cette présentation à l’église des Cordeliers, lieu empreint d’histoire et d’intégrité architecturale très référencée, déplace encore le propos. Les oeuvres entrent en résonance avec cet environnement majestueux et racontent une nouvelle partition entre être et lieu. À chacun d’y jouer sa propre géographie entre architecture et paysage.


Commissaire d'exposition : Martine Michard, Directrice de la Maison des arts Georges Pompidou, Cajarc


Exposition du 4 septembre au 3 octobre 2010. Église des Cordeliers, 4 boulevard des Martyrs - 46300 Gourdon. Entrée libre de 15h à 19h.


Maria Barthélémy et René Sultra, Origram 1.0 (jaune), 2009. Coproduction MAGP / Artothèque départementale du Lot

Maria Barthélémy et René Sultra, Origram 1.0 (jaune), 2009. Coproduction MAGP / Artothèque départementale du Lot

Archives expositions collectives 2ème semestre 2010

 Lieux d'être, une exposition des espaces utopiques et poétiques
  Eglise des Cordeliers, Gourdon - 04.09 - 03.10.2010