Communiqué de presse


Pour sa première exposition en partenariat avec le Fonds régional d'art contemporain de Franche-Comté, le paysage, thématique que le musée de l'Abbaye / Donations Guy Bardone - René Genis à Saint-Claude revisite depuis son ouverture en proposant au public un regard sur la création contemporaine, a été de nouveau exploré avec des artistes choisis pour la diversité des médiums qu'ils utilisent et l'originalité de leurs approches artistiques.


Le titre de l'exposition, Jurahokusai, constitue un clin d'oeil au titre donné par Sylvia Bächli à l'une de ses photographies, de même qu'à Hugues Reip qui transpose en volume le fameux mont Fuji, maintes fois dessiné puis reproduit en estampes par le maître japonais Hokusai. La situation du musée au coeur de la capitale montagneuse du Haut Jura trouvait dans ce titre un certain écho...


Un espace particulier est consacré à Adam Adach, peintre invité en résidence, qui rassemble les peintures conservées dans la collection du Frac Franche-Comté et les oeuvres produites dans le contexte de sa résidence à Saint-Claude.


Le paysage se trouve ainsi abordé par la peinture, le dessin, la photographie, la sculpture et la vidéo, témoignant de la vitalité et de l'inventivité toujours renouvelées des artistes pour un thème classique de l'histoire de l'art.


Exposition du 8 octobre 2010 au 23 janvier 2011. Musée de l'Abbaye / Donations Guy Bardone - René Genis, 3 place de l'Abbaye - 39200 Saint-Claude. Tél.: 03 84 38 12 60.

Ouvert tous les jours sauf lundi et mardi de 10h à 12h et de 14h à 18h.


Artistes présentés


Adam Adach, Silvia Bächli, Balthasar Burkhard, Filip Francis, Thomas Flechtner, Lisa Milroy, Marylène Negro, Eric Poitevin, Hugues Reip, Jean-Frédéric Schnyder.



Voir autres pages consacrées ici à certains artistes présentés dans l'exposition :


Hugues Reip

Balthasard Burhard

Thomas Flechtner



Adam Adach, artiste invité en résidence


Le musée de l'Abbaye / donations Guy Bardone - René Genis a poursuivi l'accueil d'un artiste en résidence à Saint-Claude avec la venue, en juin dernier, d'Adam Adach, peintre installé entre Varsovie et Paris, représenté dans la collection du Frac Franche-Comté.


Adam Adach aborde la peinture par l'histoire - la sienne - en mêlant les décors de son enfance polonaise (mais aussi plus tard, dans les lieux divers où sa vie l'a mené) à des éléments de fiction, mais aussi celle de son pays. Son rapport à l'autobiographie n'est pas seulement centré sur son propre parcours, mais se mêle habilement à des fragments de vies anonymes qu'il choisit pour leur impact social ou historique.

Artiste profondément engagé, il ne se laisse pas gagner par une esthétique (trop) facile et introduit dans ses tableaux des images qui le touchent profondément, où peuvent se côtoyer des références à la mémoire de la Shoah, ou au socialisme marxiste en Pologne, en passant par l'évocation des plaisirs de la vie et celle, plus commune, de notre quotidien.


Par un art subtil du "collage-montage" entre les images qu'il va capter photographiquement dans l'instant et les archives témoignant d'un passé et d'une mémoire collective, Adam Adach insuffle une certaine intemporalité à ses peintures qui signifient un passé tout en portant un devenir...


Même lorsque les tableaux semblent s'échapper de l'Histoire, comme c'est le cas dans les paysages produits pour l'exposition au musée de l'Abbaye, son rapport à la nature s'éloigne de l'anecdotique ou du romantisme pour revenir à des préoccupations plus sociétales. Adam Adach choisit ainsi soigneusement ses titres qui entrent en résonance avec ses peintures tout en ouvrant d'autres perspectives d'interprétation : Jeux de groupe, 2010, L'école du peuple (Chabot), 2010, Transplantation, 2010 et Non-lieu, 2010 - voir ci-dessous (oeuvres réalisées pendant la résidence au musée de l'Abbaye).



Adam Adach, Pôle, huile sur toile, 60 x 120 cm



Non-lieu, 2010
Oeuvre réalisée en résidence à Saint-Claude par Adam Adach


Le texte de Valérie Pugin



Non-lieu est le résultat de l'exploration d'un lieu précis dans le Haut Hura, la "grotte du maquis", qui a été le théâtre macabre d'une exécution de maquisards par les Allemands lors de la seconde guerre mondiale.

De ce lieu chargé et émouvant, Adam Adach choisit une partie de paysage, une pente forestière, traitée à l'huile sous verre en noir et blanc, la surface étant maculée de gouttes de peintures qui renforcent la dramaturgie du sujet, comme une sorte de pluie acide qui "abîme" le paysage.  

Non-lieu c'est nulle part et partout à la fois, témoin comme dans d'autres lieux des exactions commises par les hommes. C'est aussi la couleur bleue choisie par l'artiste pour l'avoir vue sur les registres qu'il a pu consulter en Pologne concernant les Juifs déportés, de même que la couleur des habits de prisonniers bleus à rayures blanches.


© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2010. Tous droits réservés

Jurahokusai - Musée de l'Abbaye de Saint-Claude

Archives expositions collectives 2ème semestre 2010

  Jurahokusai, exposition collective
  Musée de l’Abbaye de Saint-Claude - 08.10 - 23.01.2011