Communiqué de presse



L'exposition Dans la forêt présente à l'Ecomusée de la Grande Lande de Marquèze des œuvres liées au monde de la forêt dont chacune décline un axe particulier: le paysage, le cycle des saisons, la chasse, le refuge, le travail forestier, l'espace du conte, le mobilier intérieur…
En écho à la forêt des Landes environnante, elle se présente au visiteur comme une expérience qui modifiera sans doute son regard sur l'univers qui l'entoure.

La forêt est incarnée par la récurrence d'un élément qui l'identifie immédiatement en signant sa «verticalité»: l'arbre, ou un ensemble d'arbres, qui joue comme une métonymie, la forêt se caractérisant par la densité de sa végétation.

Photographies, installations et films rendent compte des multiples facettes de ce cadre sylvestre: les dessins au graphite noir de Dove Allouche plongent le visiteur dans la densité de la forêt, alors que les œuvres de Jean-François Noble, Daniel Schlier et Jean-Claude Ruggirello ménagent une rencontre avec un arbre isolé, traité de façon symbolique, pris entre le terrestre et le céleste.

La forêt est le lieu des possibles, à l'image de la photographie de Bernard Faucon qui met en scène un mannequin dressé tel un marin sur le pont de son bateau, lui-même amarré dans les feuillages d'un arbre.
La présence de l'être humain au sein de cet espace naturel est également abordée d'une manière tout aussi énigmatique par Laurent Montaron et Dewar & Gicquel qui ont reproduit en terre glaise Carl Cox, célèbre DJ américain, paisiblement assoupi dans un sentier forestier.

D'autres êtres peuplent l'exposition, les « hôtes de ces bois»: les oiseaux de Jean-Luc Mylayne, une bête poilue issue de la mythologie de l'artiste Anne-Marie Durou, le cadavre d'un gibier pendu et photographié par Eric Poitevin. Derrière l'animal, c'est aussi la forêt comme terrain de chasse qui est évoquée, et plus largement comme un territoire à domestiquer.
Cabanes en bois, installation en forme de feu de camp, tente aux allures d'abris ancestraux, artefacts d'outils, dessin d'une pile de bois méticuleusement agencés sont autant d'inventions de l'homme pour survivre au sein d'une nature hostile.

En revanche, transposée dans l'espace domestique, la forêt semble parfaitement maîtrisée, au point même d'être parodiée : un chevreuil est présenté en trophée par Frédéric Duprat, mais ses bois sont remplacés par la représentation phallique de l'homme, le mobilier de François Cante-Pacos relève d'un travail de haute-technicité du bois, le Dégradé vert de Fabrice Hyber fait état d'une couleur plus belle que nature, le feu de cheminée est exploité pour ses vertus musicales…
Ainsi, l'exposition "Dans la forêt" invite le visiteur à se plonger au cœur d'un espace riche et mystérieux qui ouvre autant de chemins et de sentiers à emprunter et à découvrir pour s'y perdre et s'y retrouver, rêver, réfléchir.

Liste des artistes présentés : Dove Allouche, Céleste Boursier Mougenot, François Cante-Pacos, Dewar & Gicquel, Christophe Doucet, Frédéric Duprat, Anne-Marie Durou, Elizabeth Garouste & Mattia Bonetti, Bernard Faucon, Piero Gilardi, Fabrice Hyber, Laurent Le Deunff, Laurent Montaron, Jean-Luc Mylayne, Jean-François Noble, Présence Panchounette, Eric Poitevin, Jean-Claude Ruggirello, Daniel Schlier, Josef Sudek, Olivier Vadrot & Cocktail Designers.

Exposition du 22 octobre au 30 novembre 2010. Ecomusée de Marquèze, route de Solférino - 40630 Sabres. Tél.: +33 (0)5 58 08 31 31. Ouverture tous les jours, horaires : navettes de train pour Marquèze.


© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2010. Tous droits réservés

Dans la forêt, Ecomusée de Marquèze

Archives expositions collectives 2ème semestre 2010

  Dans la forêt
  Ecomusée de la Grande Lande de Marquèze
  22.10 - 30.11.2010

Laurent Le Deunff, Foyer, 2008. Bois d'essences diverses. Nouvelle acquisition du Frac Aquitaine

Laurent Le Deunff, Foyer, 2008. Bois d'essences diverses.
Nouvelle acquisition du Frac Aquitaine